NOTRE HISTOIRE
  
La Congrégation du Très Saint Rédempteur fut la réponse qu'Alphonse de Liguori a donnée à l'appel qu'il reçut de Jésus à travers la personne des pauvres. En 1730, Alphonse était épuisé par ses travaux missionnaires. Ses médecins lui ordonnèrent de prendre du repos et de respirer quelque peu l'air frais de la montagne. Avec quelques compagnons, il se rendit à Scala, sur la colline d'Amalfi située au sud de Naples. Tout en haut dans les montagnes se trouvait le Sanctuaire de Santa Maria dei Monti, un endroit merveilleux pour le repos, une place idéale pour la contemplation près de la Mère de Notre Seigneur: en haut, la montagne, la beauté, en bas, la mer…..

Mais Scala signifiait également pauvreté. Dans les montagnes, vivaient des groupes de bergers qui s'approchaient des missionnaires, les priant de leur annoncer l'Évangile, la Parole de Vie. Alphonse fut ravi de constater leur soif de la Parole de Dieu et rappelait les paroles du prophète: "Les petits enfants réclament du pain: personne ne leur en partage" (Lam 4, 4). Son premier biographe nous raconte que lorsque Alphonse quitta Scala, une partie de son cœur demeura chez les bergers et il avait envie de pleurer en songeant à la manière dont il pourrait leur venir en aide.

À Naples, après moult prière et consultation dans le but de s'aider à éclairer son discernement il en vint à comprendre qu'il devait retourner à Scala. Il y avait sans doute aussi des pauvres à Naples, mais il y avait là beaucoup d'autres intervenants qui pouvaient aider les pauvres à sortir de leur condition de groupe social marginalisé. À Scala, les pauvres étaient seuls, sans personne pour les secourir totalement abandonnés. Au temps de saint Alphonse, ces bergers et ces paysans de la campagne étaient le groupe le plus opprimé de la société: "Ils ne sont pas considérés, parmi les autres, comme des êtres humains; ils sont la honte de la nature". C'est à cause de leur condition de vie que saint Alphonse a choisi de demeurer à leurs côtés, de partager leur genre de vie et de leur apporter en abondance la Parole de Dieu.

Le neuf novembre 1732, dans son Scala bien-aimé, saint Alphonse de Liguori fonda la Congrégation du Très Saint Rédempteur, dans le but de suivre l'exemple de notre Sauveur Jésus-Christ en annonçant la Bonne Nouvelle aux pauvres. Il avait 36 ans. Sa vie devint une vie de mission et de service auprès des plus abandonnés. La Congrégation fut approuvée par Benoît XIV le 25 février 1749. Les missionnaires rédemptoristes continuent le charisme de saint Alphonse dans l'Église et la société. "Fermes dans la foi, joyeux dans l'espérance, fervents dans la charité, brûlants de zèle, conscients de leur faiblesse et assidus à la prière, les Rédemptoristes, en hommes apostoliques et en disciples authentiques de saint Alphonse, heureux de continuer le Christ Sauveur, participent à son mystère et l'annoncent tant par la simplicité de leur vie et de leur parole que par leur disponibilité constante pour les tâches ardues, dans l'abnégation d'eux-mêmes, afin d'apporter aux hommes une abondante Rédemption" (Const. 20).

Les Rédemptoristes vivent dans des communautés missionnaires, toujours accueillants et assidus à la prière, comme Marie de Nazareth. Par les missions, les retraites, le ministère paroissial, les rencontres œcuméniques, le ministère de la réconciliation et l'enseignement de la théologie morale, ils proclament l'amour de Dieu notre Père qui "demeure avec nous" en Jésus, de façon à devenir un puits sans fond de miséricorde et la Parole de Vie qui nourrit le cœur humain et donne le vrai sens de la vie qui permet de vivre en plénitude la liberté et la solidarité avec les autres. À l'exemple d'Alphonse, les Rédemptoristes prennent une option très claire en faveur des pauvres, affirmant leur dignité et leur grandeur devant Dieu et en croyant que la Bonne Nouvelle de Notre Seigneur prend tout son sens auprès d'eux et leur est adressée d'une façon toute spéciale.

Il y a plus de 5.500 Rédemptoristes; ils travaillent dans 77 pays, sur les cinq continents, aidés par une foule d'hommes et de femmes qui collaborent à la mission et forment la Famille Rédemptoriste. "Notre Dame du Perpétuel Secours" est l'icône missionnaire de la Congrégation.

En plus de saint Alphonse, trois autres Rédemptoristes ont été canonisés: saint Gérard Majella, saint Clément Hofbauer et saint Jean Neumann. Neuf Rédemptoristes ont été béatifiés: Gennaro Sarnelli, Pierre Donders, Gaspar Stanggassinger, Francis Xavier-Seelos, Dominick Methodius Trcka, Vasyl Velychkovsky, Mykolay Charnetskyi, Zynovij Kovalyk et Ivan Ziatyk.