Bienheureux


Le bienheureux Dominick Methodius Trčka
(Visitez le Site Web Bienheureux Trčka)

Le 24 avril 2001, en présence du Saint-Père, le décret de Martyre fut promulgué en faveur de cinq Rédemptoristes, quatre Ukrainiens et un Tchèque.

Le bienheureux Dominick Methodius Trčka, de nationalité tchèque, est né le 6 juillet 1886 à Frydlant nad Ostravici en Moravie, maintenant la République Tchèque. En 1902, il entra chez les Rédemptoristes et commença son noviciat en 1903.

Il fit profession le 25 août 1904. Ayant terminé ses études, il fut ordonné à Prague le 17 juillet 1910.

Ses premières années de prêtrise furent consacrées à la prédication des missions paroissiales. En 1919, on l'envoya travailler avec les Grecs catholiques de la région de Halic en Galicie. Puis ce fut la Slovaquie dans l'Éparchie de Presov, où il fit preuve d'une activité missionnaire intense. En mars 1935, la Congrégation pour les Églises Orientales le nomma Visiteur apostolique auprès des moines de S. Basile à Prešov et à Uzhorod. A la fondation de la Vice-province de Michalovce, le P. Trčka fut nommé Vice-provincial le 23 mars 1946. A partir de ce moment, il déploya un grand zèle par la fondation de nouvelles maisons et par la formation de jeunes Rédemptoristes.

La nuit du 13 avril 1950, le gouvernement tchèque supprima toutes les communautés religieuses. Au cours d'un procès sommaire, le P. Trčka fut condamné à douze ans d'emprisonnement. Pendant tout ce temps, on le soumit à de longues interrogations et à la torture. En 1958, il fut transféré à la prison de Leopoldov. Il souffrait de pneumonie qu'il avait contractée lors de son emprisonnement solitaire. Cette punition lui avait été infligée pour avoir chanté un cantique de Noël. Il mourut le 23 mars 1959.

Il fut inhumé au cimetière de la prison. Après la libération de l'Église catholique grecque, ses restes furent transférés au lot des Rédemptoristes de Michalovce, le 17 octobre 1969.

Le Pape Jean-Paul II proclama bienheureux Dominick Methodius, le 4 novembre 2001.